Accueil du site > Articles > Aménagement Extérieur > LE BASSIN ORNEMENTAL :

LE BASSIN ORNEMENTAL :

UN DÉCOR ENCHANTEUR



Se laisser bercer par le gazouillis d’une fontaine ou d’une cascade… Un cadre reposant au jardin qu’il est possible de réaliser, quel que soit l’espace disponible.


Ecouter le chuchotement de l’eau ou d’une cascade jaillissant de la rocaille, depuis une chaise longue, est un luxe qu’il est plus facile de s’offrir aujourd’hui. Le bassin d’ornement offre repos et bien-être et concentre de jolies plantes aquatiques qui réveillent un décor. Les pieds des nénuphars, cypérus, papyrus, iris d’eau… peuvent abriter quelques poissons d’eau douce et leur nurserie.

A prévoir
Pour planter cet agréable décor, il faut considérer plusieurs éléments : l’emplacement, la forme et les dimensions du bassin, son revêtement et sa filtration. Un emplacement à mi-ombre est intéressant. Il faut veiller à éviter les grands arbres en raison des racines qui risquent de ruiner votre bassin et leurs feuilles qui atterriraient dans l’eau. Il faut également penser à laisser de la place autour du bassin pour en faciliter l’accès et pour accueillir quelques éléments minéraux et végétaux qui dynamiseront le lieu : pierres, graviers, plantes, etc.

Configuration à définir
Concernant le bassin proprement dit, tout est possible en fonction de votre espace disponible et de la configuration du terrain. Le bassin peut comporter une pente plus ou moins prononcée ou être à fond plat. Un paysagiste saura prendre en compte vos besoins et vos envies pour déterminer la configuration idéale en fonction des autres aménagements, et vous guider dans le choix des plantes à installer entre la zone de bordure, les zones de faible profondeur et les zones immergées.

Prêt à l’emploi ou cimenté
Il existe, dans le commerce, des bassins moulés à coque rigide, prêts à installer mais le bassin peut aussi être plus sophistiqué, c’est-à-dire réalisé sur mesure en béton ou à l’aide d’une bâche PVC. Techniquement, les parois cimentées assureront une étanchéité parfaite au bassin. Et si vous optez pour la toile PVC, un feutre devra être installé en dessous selon les mêmes principes qu’un liner de piscine. Entre autres considérations techniques, il faut aussi songer à l’évacuation des eaux, par un trop plein approprié, en cas de fortes pluies.

UN FILTRE OU UNE POMPE ?

La filtration est un autre élément à considérer, en particulier si vous souhaitez y nicher des poissons. Dans ce cas, le filtre est incontournable car il assure la circulation et l’oxygénation de l’eau et lui permet de rester claire. Une filtration biologique peut même être réalisée en amont du bassin. Si le bassin n’abrite pas de poissons, il est possible d’opter pour une pompe qui permet d’alimenter une fontaine ou une cascade.

n° 126 - Mai 2017


logo Domîciles