<
Accueil du site > Articles > Aménagement Extérieur > UN AMÉNAGEMENT DANS LES RÈGLES : JARDIN

UN AMÉNAGEMENT DANS LES RÈGLES : JARDIN



La villa terminée, il reste à aménager la dernière pièce de la maison : le jardin. En connaissance de certaines règles à respecter.


Clôture, plantations, éclairage extérieur, appentis, etc. : voilà quelques projets dignes d’intérêt .

Respecter les règles de propriété
L’aménagement du terrain peut être prévu et conçu en même temps que la construction de la maison. Cette démarche permet en effet de mettre en attente des conduites et réseaux et d’éviter des coûts ultérieurs inutiles. L’aménagement du jardin est soumis à des règles à respecter, par rapport au voisinage, en terme de limites d’ouvrage (clôture, appentis) sur le terrain et de distances de plantations. Raison pour laquelle, il est précieux de faire réaliser un bornage pour connaître précisément les limites du terrain lorsque celui-ci n’est pas loti.

Clôture et plantations
Concernant les murs et clôtures, ce sont les règles du lotissement et/ou celles POS ou du PLU qui peuvent fixer les dispositions par rapport à leur nature et leur hauteur. En cas de mitoyenneté, vous pouvez vous arranger avec votre voisin pour partager les frais. Si l’enceinte est placée sur votre terrain, il est tout de même conseillé de l’informer de votre projet. Sauf en secteur protégé, site inscrit ou classé, en principe la pose d’une clôture est dispensée de formalité. Idem pour les plantations qui doivent également respecter certaines distances. Les arbres et arbustes de deux mètres de haut doivent être installés à une distance minimale de 2 mètres par rapport à la limite séparative ou de 50 cm si leur hauteur est inférieure à 2 mètres.

n° 126 - Mai 2017


logo Domîciles