Accueil du site > Articles > Aménagement Intérieur > LA TABLE À INDUCTION IDÉALE POUR LA CUISSON

LA TABLE À INDUCTION IDÉALE POUR LA CUISSON



L’induction équipe de nombreuses cuisines modernes. Le système fonctionne à l’électricité mais peut être couplé à un ou deux feux à gaz.


Plus économique que les plaques de cuisson vitrocéramiques qui fonctionnement aussi à l’électricité, la séduisante table à induction, qui équipe aujourd’hui une cuisine sur deux, ne manque pas d’atouts.

Ustensiles dédiés
Le système fonctionne par champ magnétique émis par une bobine de cuivre située sous les plaques. Ce sont les ondes qui chauffent les récipients et rien que les ustensiles…métalliques. Ces plaques n’acceptent en effet que la fonte, l’acier et les contenants portant la mention « class induction ». Ses performances sont à l’image de la technologie mise en œuvre qui permet d’alterner instantanément des températures ultra hautes ou ultra basses, autorisant tous les caprices du cuisinier. Les réglages sont d’une extrême précision. Les plaques comportent aussi des systèmes d’arrêt en cas débordement ou de surchauffe. Certaines fonctions de sécurité permettent d’interdire toute utilisation, aux enfants, par exemple.

Economiques
Comme elles chauffent plus vite, les plaques à induction sont moins longtemps utilisées et sont donc beaucoup plus économiques en énergie que les vitrocéramiques dont les radiants chauffent par rayonnement. Elles sont aussi plus faciles à nettoyer.

Avantage supplémentaire : elles sont plus vite froides à l’arrêt.
> Les prix varient selon les marques, les fonctions et la technologie mise en œuvre.
> Les teintes restent classiques : noir, blanc, silver, inox…
> Les tables peuvent aussi être mixtes avec feux à gaz (pratique lors des coupures de courant).
> Des modèles permettent également aujourd’hui de cuisiner à la vapeur.

ZONES INDÉPENDANTES
> La table à induction présente couramment 2 à 4 zones de cuisson. La plaque à 3 zones, dont l’une est d’une plus grande circonférence (plus de 28 cm), permet de cuisiner avec de vastes récipients. Le plus souvent, l’allumage et le réglage s’effectuent par touches tactiles.
> Les segments de cette technologie ont évolué. Des zones modulables permettent de cuisiner sur deux moitiés de la zone. Des modèles plus récents sont dotés d’une zone unique avec détection du nombre de récipients dont la puissance et la durée sont réglables par écran tactile.
> Différents niveaux de puissance (de 9 à 12) permettent, par touches tactiles, de baisser ou d’élever la température. Selon les modèles, chaque zone peut être munie d’un minuteur avec signal sonore, bien pratique pour stopper la cuisson.

A SAVOIR
Il est indispensable d’utiliser des ustensiles appropriés, aussi cela suppose, bien souvent, de changer de batterie de cuisine ou d’investir dans des fonds de casseroles dédiés à l’induction qui transmettent la chaleur au contenant.

n° 125 - 04/2017


logo Domîciles