Accueil du site > Articles > Aménagement Intérieur > Le retour du papier peint

Le retour du papier peint



Fini la galère et le casse-tête pour poser du papier peint. Après avoir été délaissé pendant plusieurs années au profit de la peinture, cette décoration murale revient en force. Avec des techniques qui ont évoluées, le papier peint redevient tendance, pour peu qu’on sache bien le choisir.

Uni, à forme géométriques, floral ou fantaisie, en trompe l’œil ou avec des effets de matière… Le papier peint se réinvente pour proposer une gamme infinie de possibilité pour vos décorations murales. Si son choix est avant tout une histoire de goût, quelques règles sont a respecter pour éviter de s’arracher les cheveux de la tête au moment de la pose. Il faut d’abord distinguer les papiers peints à peindre et les papiers peints prêt à poser. Les premiers, comme la toile de verre par exemple, sont facile à poser car il n’y pas besoin de s’occuper des raccords. Ils sont idéals sur les surfaces abîmées et les plafonds. Le papier peint traditionnel, plus ou moins épais, doit être posé sur un mur propre et dans une pièce sans trop de passage. Le papier peint intissé (voir encadré), est plus résistant et offre donc plus de possibilités. Dans les pièces humides ou sujettes aux salissures, mieux vaut, enfin, opter pour le papier peint vinyle, protégé par une couche de PVC. Couleurs et motifs Le coup de cœur pour un papier peint doit être guidé par l’environnement dans lequel il sera posé. Il faut, en effet, garder une cohérence avec le sol et le plafond de la pièce dans laquelle il est destiné, voir l’habitation dans son ensemble. Il ne faut donc pas hésiter à demander un échantillon pour faire des essais avant de se lancer dans les travaux. De manière générale, les couleurs claires donnent l’impression de profondeur alors que les couleurs foncées donnent l’impression de rapprocher les murs. De même, des rayures verticales apportent de la hauteur alors qu’à l’horizontale elles allongent la pièces. Tout ses éléments sont à prendre en compte pour créer une harmonie dans la pièce. L’avantage du papier peint, c’est qu’il est possible d’en associer plusieurs pour jouer avec les volumes et trouver le bon équilibre. Qualité = sérénité Lors du choix des rouleaux de papier peint, les professionnels conseillent de bien vérifier le bain de couleur indiqué par un numéro. Cela permet d’éviter les variations de couleurs qui peuvent arriver lors de l’impression. Mieux vaut également ne pas prendre n’importe quelle colle à tapisser. Chaque papier à ses spécificités qu’il faut respecter à la lettre pour éviter les mauvaises surprises comme les cloques ou un vieillissement prématuré. Investir dans une colle de qualité permet aussi de se faciliter le travail au moment du décollage éventuel du papier peint. Le moment de la pose Plus besoin d’être un expert pour poser du papier peint. Les matériaux (papier et colle) ont été améliorés pour que leur utilisation soit désormais plus facile. Ceci dit, mieux vaut avoir cette règle en tête : plus le papier est épais, moins il présente de difficulté à la pose. Si une planche a tapisser est toujours nécessaire pour le papier peint classique, d’autres produits offrent des solutions innovantes. C’est le cas du papier intissé, à poser directement sur le mur, le papier peint adhésif qui convient pour des petites surfaces, ou encore le papier magnétique qui est interchangeable. Bref, il n’y a plus qu’à se lancer. 1,2, 3, tapissez !

Zoom sur le papier peint intissé Obtenu grâce à l’assemblage de fibres textiles compressées sur un support en papier, l’intissé permet une pose facile et rapide. Seulement 3 heures suffisent pour tapisser une pièce de 20m². En effet, pas besoin d’utiliser une table à tapisser. La colle s’applique directement sur les murs et la découpe des lés se fait directement une fois posés. La solidité du papier peint intissé le rend imperméable et donc posable dans les pièces humides. Il est aussi plus facile à retirer que du papier peint classique. Enfin, son grammage permet de multiplier les motifs et les illusions de relief, profondeur ou fantaisie pour une décoration murale 100% réussie.

Décoller du papier peint sans se prendre la tête Plusieurs techniques permettent de décoller du papier peint de manière simple et sans trop d’efforts. Pour les petits budgets, il suffit de se munir d’un pulvérisateur que l’on remplit d’eau tiède avec 2 bouchons de savon. Une fois l’eau savonneuse appliquée sur le papier peint, il faut laisser agir quelques minutes avant de le décoller avec une spatule de type grattoir. Le problème avec cette technique, c’est qu’elle est longue et s’avère inefficace sur le papier peint vinyle, conçu pour résister à l’humidité. Dans ce cas, mieux vaut opter pour les produits spéciaux à appliquer sur le papier peint. Leurs propriétés vont traverser le papier et dissoudre la colle. Il ne reste plus ensuite qu’à tirer les lès de papier. Mais la solution la plus efficace, pour ceux qui ont le budget, c’est la location d’une décolleuse à vapeur. Ultra rapide et simple, cette technique ne nécessite aucun produit chimique. Attention tout de même, elle n’est pas idéale pas sur les murs en plâtre.


logo Domîciles