Accueil du site > Articles > Défiscalisation - Avantages fiscaux > RÉDUCTION D’IMPÔT OU CRÉDIT D’IMPÔT :

RÉDUCTION D’IMPÔT OU CRÉDIT D’IMPÔT :

QUELLE DIFFÉRENCE ?



Réduction, déduction et crédit d’impôt sont tous des avantages fiscaux qui ont, chacun, leur spécificité.


Le placement dans la pierre à but locatif et les travaux d’éco- nomie d’énergie ou d’adaptation des logements offrent des économies d’impôts aux contribuables. Ces dispositifs n’ont pas les mêmes effets.

RÉDUIRE L’IMPÔT À PAYER
La réduction d’impôt permet de se soustraire directement à l’impôt que vous devriez payer. Elle est égale à un pourcentage de la somme investie pour l’acquisition d’un logement et elle est le plus souvent plafonnée. C’est le cas des investissements sous les régimes Girardin, Scellier, Censi-Bouvard, Duflot, Pinel. C’est le système le plus simple à calculer. L’impôt est réduit du montant de la réduction accordée et la réduction est identique pour tous les contribuables, qu’ils soient fortement imposés, ou non. Il faut donc s’assurer que vous payez assez d’impôt pour absorber la réduction prévue car le fisc ne rembourse pas la différence.

CRÉDIT D’IMPÔT POUR TOUS
Reconduit en 2017 et applicable aux foyers fiscaux imposables ou non imposables, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est destiné uniquement à l’amélioration énergétique des logements de plus de deux ans réservés à l’habitation principale, que vous soyez propriétaire ou locataire. Sur la base de 30% des dépenses des équipements et travaux réalisés par un professionnel RGE* et en vertu d’un montant plafond de travaux ((8000 € pour une personne seule ou 16 000 € pour un couple sur une période de 5 ans), le crédit d’impôt est remboursable dans tous les cas, même si son montant est supérieur à l’impôt dû.
Exemple : si vous payez 800 € d’impôt et que vous bénéficiez de 1000 € de crédit d’impôt, le fisc vous remboursera 200 €. Le crédit d’impôt pour travaux d’aide à la personne (personnes âgées ou handicapées) est également reconduit pour réaliser des travaux d’adaptation, quelle que soit l’ancienneté du logement. Son taux est de 25% (dans la limite de 5000 € pour une personne seule ou 10 000 € pour un couple, sur 5 ans). Enfin, le crédit d’impôt pour les travaux de protection contre les risques technologiques des logements dans les immeubles collectifs est d’un taux de 40% dans la limite de 20 000 € de dépenses sur 3 ans.

*Reconnu garant de l’environnement

DÉDUIRE L’IMPÔT SUR LE REVENU IMPOSABLE
La déduction d’impôt permet de réduire non plus l’impôt à payer mais le revenu imposable. C’était le cas pour la déduction des intérêts d’emprunt, aujourd’hui obsolète. C’est encore le cas pour les familles d’investissements en cours Robien et Borloo, Malraux et Monuments historiques. Et désormais Cosse « ancien ». Ses effets sont différents car ils dépendent des tranches d’imposition.

n° 123 de 02/2017