Accueil du site > Articles > Habitat écologique > COMPRENDRE L’ÉTIQUETAGE DES AMPOULES ÉCONOMES

COMPRENDRE L’ÉTIQUETAGE DES AMPOULES ÉCONOMES



Comment choisir les lampes à basse consommation les mieux adaptées à l’usage que nous souhaitons en faire ?


Les rayons des distributeurs regorgent d’ampoules écono- miques (LBC ou Leds). Ces ampoules sont présentées sous divers modèles et à des prix très différents selon la marque pour la même puissance.

DÉCRYPTER L’EMBALLAGE
Choisir n’est pas franchement aisé. Mais l’étiquetage a évolué. L’emballage doit comprendre toutes les informations utiles pour permettre de choisir l’ampoule la mieux adaptée à nos besoins : flux lumineux et puissance, efficacité énergétique, durée de vie, couleur de la lumière, commutations supportées, temps de chauffage, compatibilité avec un variateur, dimension de l’ampoule, élimination en fin de vie.

ETIQUETTE, MODE D’EMPLOI
> Flux lumineux. Avec les LBC et Leds, le watt n’a qu’une valeur d’équivalence par rapport à une lampe à incandescence. Par exemple, 8 watts LBC = 40 watts d’une ampoule à incandescence quand 6 watts d’une Leds représente environ 50 W). La quantité de lumière ou flux lumineux diffusée est exprimée en lumens. Plus l’ampoule est puissante, plus le flux augmente.

> Efficacité énergétique. L’étiquette énergie identifie l’efficacité énergétique sur une échelle de A + ou A ++ (le plus économe) à G. Une ampoule LBC ou une led de classe A consomme 3 fois à 6 fois moins d’électricité qu’une halogène à incandescence de classe C.

> Durée de vie. La durée de vie d’une ampoule s’affiche en heures. On considère qu’une ampoule à incandescence dure 1000 h/an soit 3 heures de fonctionnement par jour en moyenne. Certaines ampoules économes peuvent durer, sur le papier, jusqu’à 15 000 heures.

> Couleur de la lumière. Alors que les ampoules à incandescence fournissaient la même couleur lumineuse (« blanc chaud »), les lampes LBC et les LED offrent une gamme de températures de couleurs variables, du « blanc chaud » au « blanc froid ». Une ampoule de 2700 kelvin (blanc chaud) correspond à la couleur d’une ampoule à incandescence. Le blanc chaud à 3000 K est légèrement plus blanc. Au-delà de 4000 kelvin (blanc froid) on obtient une couleur blanche. L’étiquette annonce la nuance de l’éclairage.

> Nombre de commutations (allumage/extinction). Les LBC de type fluocompactes conventionnelles (3000 à 6000 allumages) conviennent moins aux endroits où l’éclairage est fréquent (WC, couloirs, etc.) lorsque le temps d’allumage est ralenti. Les Leds n’ont pas ce type de contraintes.

> Temps de chauffage. Si les LED s’allument et atteignent un rendement lumineux maximum immédiatement, les ampoules fluocompactes mettent parfois plus de temps. Mais des progrès ont été réalisés pour améliorer leur temps d’allumage qui s’est considérablement réduit depuis leur commercialisation.

> Variation de l’intensité lumineuse. Un pictogramme précise si l’ampoule peut être adaptée à un variateur d’intensité.

> Dimension de l’ampoule. Un pictogramme symbolisé par l’encombrement de l’ampoule (hauteur, largeur) permet de savoir s’il est adapté à votre luminaire.

> Elimination en fin de vie. Les ampoules fluocompactes contenant du mercure et les leds contenant un système électronique ne peuvent pas être jetées dans la poubelle. Elles doivent être déposées dans un magasin vendant ces ampoules ou auprès du service de collecte de déchets d’équipement électronique.

BON À SAVOIR
L’utilisation de lampes à économie d’énergie (LBC ou Leds) permet de diminuer la facture de l’éclairage de l’ordre de 15%. A noter que les Leds peuvent remplacer toutes les lampes traditionnelles (spots intérieurs et extérieurs, néons, ampoule d’éclairage de piscine, de hotte aspirante, etc.)

n° 123 de 02/2017


logo Domîciles