Accueil du site > Articles > Habitat écologique > Miser sur le zéro déchet

Miser sur le zéro déchet



La tendance zéro déchet se démocratise. Plus besoin d’être un fanatique de l’écologie pour avoir un mode de vie éco-responsable. Quelques règles simples permettent de faire ses premiers pas dans ce changement de comportement chez soi qui sera plus que bénéfique pour la planète !

Le zéro déchet est un mode de vie qui veut répondre aux problématiques de la surconsommation de notre société et de la pollution environnementale. Avec les spécificités propres aux Antilles, ce mode de vie plus responsable devient essentiel pour respecter notre environnement. Et sans attendre la mise en place de dispositifs via les collectivités, chacun peut œuvrer chez soi. Quelques astuces simples permettent, en effet de franchir le pas. La première consiste a faire un inventaire des objets dont on a plus besoin dans son logement . Le plus simple et de faire trois catégories : à jeter, à donner, à vendre. En plus de réaliser une bonne action (et de vous faire un peu d’argent avec le bénéfice de vos ventes), vous allez aussi désencombrer l’intérieur de votre logement et faciliter le rangement. Attention tout de même, ne jetez pas tout à la poubelle trop vite. Au contraire, il faut aussi savoir donner une deuxième vie aux objet en les réparant, si besoin, afin de lutter contre le principe d’obsolescence programmée. Enfin, autre geste simple, collez une étiquette « stop pub » sur votre boite aux lettres. Certaines mairies les distribuent gratuitement. Cela permet de vous alléger de plusieurs kilos de papiers publicitaires par an. Les pièces stratégiques : cuisine et salle de bain Ce n’est un secret pour personne, la cuisine regorgent de déchets plastiques et alimentaires. Il faut donc totalement repenser cet espace afin de faciliter le tri et optimiser le recyclage. 30% de nos détritus sont des déchets verts selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Le plus simple et efficace est donc de mettre en place une poubelle à compost. En plus de faire du bien à la planète, vos plantes extérieures vous diront merci de favoriser leur croissance. Plusieurs types de composteurs existent, en fonction de la place dont vous disposez dans votre logement (il existe même des lombricomposteurs d’appartement !). Le deuxième réflexe a adopter dans la cuisine est de faire la chasse aux contenants en plastique. Cette matière se recycle très mal. Il faut donc privilégier le verre, le métal ou le bois pour y stocker des produits achetés en vrac pour limiter sa quantité d’emballages. Mieux vaut aussi dire adieu au papier aluminium et au film plastique, très peu écologiques et qui finissent invariablement à la poubelle. De manière générale, il faut d’ailleurs tendre à utiliser le maximum de produits durables pour tordre le coup à tout ce qui est jetable. De nombreux objets de la salle de bain peuvent ainsi être remplacés, comme par exemple les coton-tiges, les cotons jetables, ou encore les brosses à dent en plastique.

Comment aller plus loin ? Pour optimiser votre démarche zéro déchet et faire de sérieuses économies, vous pouvez vous lancer dans la fabrication de vos propres produits d’entretien et d’hygiène. Les produits ménagers industriels sont, en effet, remplis de substances toxiques phosphates, agents blanchissants, parabens, conservateurs, parfums de synthèse) nocifs pour l’environnement, tout comme leur emballage. Des recettes simples permettent pourtant de fabriquer soi-même ses lotions. Ainsi, avec de l’eau, du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude, des cristaux de soude, du savon noir, du savoir de Marseille et des lingettes microfibre réutilisables suffisent pour entretenir durablement et de manière écologique votre intérieur. Avec des huiles essentielles pour donner une odeur plus agréable, vous pouvez ainsi fabriquer votre liquide vaisselle, produit à récurer ou encore nettoyant multi-usage et réduire de manière drastiques vos déchets. L’astuce supplémentaire est de faire le ménage régulièrement afin d’éviter d’avoir recours à des produits décapants. Dans nos régions tropicales, de nombreux cosmétiques sont aussi réalisable soi-même. Dentifrice, déodorant, shampoing, démaquillant, tout est possible. Mais attention tout de même à bien suivre les conseils de spécialistes. Une démarche éco-responsable qui vous apportera une grande satisfaction personnelle. Au final, vous vous sentirez encore plus confortablement installé chez-vous.

5 règles de base au quotidien Pour tendre vers le zéro déchet, il faut suivre cinq règles : •Refuser tous les produits superflu qui vont finir dans la poubelle ou encombrer votre logement. •Réduire vos achats pour consommer moins mais mieux et offrir une 2ème vie à tous les objets dont vous n’avez pas d’utilité en les donnant ou en les vendant. •Réutiliser les produits aux maximum avant de les déclarer obsolètes ou hors d’usage. •Recycler les produits lors leur durée de vie est dépassée en adoptant le tri sélectif et en amenant ses déchets en déchetterie . •Composter vos déchets organiques de la cuisine pour alléger votre poubelle et vous passer d’engrais.

une maison triple zéro Un logement zéro énergie, zéro émission et surtout zéro déchet, c’est désormais possible. Un nouveau modèle d’habitat écologique a été conçu en Allemagne. Avec tout le confort d’un logement neuf classique, il s’agit d’une maison dite « active ». Elle produit, par exemple, deux fois plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Les matériaux utilisés dans sa construction sont également 100 % recyclables. Le logement ne laisse, ainsi, aucun impact sur l’environnement en cas de démolition. En alliant modernité et confort, ce type d’habitat propose une alternative aux projets moins conventionnels d’auto-constructions écologiques, comme les yourtes par exemple.


logo Domîciles