Accueil du site > Articles > Habitat écologique > PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU

PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU



En plus d’une cuve à eau de pluie, des gestes simples permettent d’économiser sur la facture d’eau et de mieux gérer la ressource.


Elle devient rare et coûte de plus en plus cher. L’eau est une denrée naturelle mais précieuse qui peut être récupérée de la toiture dans une citerne pour alimenter des besoins domestiques ne réclamant pas d’eau potable (arrosage des jardins, remplissage des piscines, WC, lavage des sols…).

A côté de ce système écologique et économique, on peut encore faire un effort pour réduire notre consommation et la facture. Quelques gestes simples et des vérifications de l’état du système des tuyauteries et robinetteries permettront de diminuer les 190 litres journaliers qui sont consommés sur notre île par chaque habitant .

Surconsommation inutile
Hormis les grosses fuites de canalisations désuètes, près de 20% de l’eau du système d’alimentation provient des équipements défectueux, les plus significatifs émanant de la chasse d’eau. Un robinet qui goutte consomme 4 litres/heure, un filet d’eau au robinet en consomme 60 litres par heure et une fuite de la chasse des WC en consomme 80 litres !
Pour éviter cette surconsommation, il faut vérifier les installations régulièrement, en particulier les joints des sanitaires, les WC, les groupes de sécurité des ballons d’eau chaude. Pour vérifier s’il y a fuite ou non, relevez la consommation du compteur le soir et celle qui s’affiche le matin. S’il est différent, il y a une fuite.

Trucs et astuces
Prenez l’habitude de fermer le robinet pendant que vous vous lavez les dents ou que vous vous rasez, prenez une douche plutôt qu’un bain. Des mousseurs installés sur les robinets permettent de réduire le débit et des stop douches arrêtent l’eau momentanément, le temps de se savonner. Ces petits éléments permettent d’économiser 50% d’eau et des aides d’EDF sont prévues à cet effet. Si elles sont anciennes, les chasses d’eau peuvent aussi être équipées d’un mécanisme réducteur de débit permettant d’utiliser 3 à 6 litres d’eau au lieu de 10 litres. Conservez l’eau de lavage des légumes et de la salade pour vos plantes en pot. Faites fonctionner le lave-vaisselle et le lave-linge quand ils sont pleins. Choisissez des appareils peu gourmands en eau dotés d’une fonction « éco ». Préférez les stations de lavage de voiture plus économes en eau.
L’arrosage automatique : un avantage pour l’environnement
L’arrosage automatique, si possible à l’eau de pluie, est une solution bienfaisante pour l’environnement. L’arrosage intégré pallie aux désagréments en période de sécheresse ou de manque d’eau.

Consommation limitée
S’il allège la corvée d’arrosage, l’arrosage autonome améliore les dosages et permet de limiter la consommation tout en accroissant l’efficacité de l’irrigation. Pratique une fois mise en place, cette solution nécessite tout de même un investissement qui peut s’avérer plus ou moins lourd en fonction des systèmes. Les installations autonomes se composent d’un programmateur, de vannes pour contrôler la diffusion de l’eau et d’arroseurs.

Associé à l’eau de pluie
L’arrosage de surface par goutte-à goutte, (tuyau percé posé à même le sol), est une solution aérienne économique en raison de son faible débit localisé sur les massifs, haies, etc. Les micros asperseurs diffusent également l’eau en fine pluie et constituent une autre alternative économique.

Un système écologique commande, pour l’arrosage automatique, d’utiliser l’eau de pluie récupérée dans un réservoir de jardin ou une cuve. La pompe doit pouvoir s’adapter au système automatique sélectionné. C’est une excellente option permettant de réduire la facture d’eau. De plus, les plantes ont une préférence pour l’eau de pluie.

POUR MÉMOIRE
La consommation à usage domestique est estimée à :
> Chasse d’eau : 6 à 10 litres
> Lavabo : 5 à 10 litres
> Douche : 40 à 80 litres
> Bain : 150 à 200 litres
> Lave-vaisselle : 25 à 80 litres
> Lave-linge : 70 à 200 litres
> Lavage de voiture : 100 à 200 l
> Arrosage du jardin : 100 à 1000 litres

n° 125 - 04/2017


logo Domîciles