Accueil du site > Articles > Réglementation > DÉTECTEUR de FUMÉE

DÉTECTEUR de FUMÉE

UN AN POUR S’ÉQUIPER



Tous les logements devront être équipés d’un détecteur de fumée à compter du 8 mars 2015.


L’amélioration du risque incendie se traduit par la loi du 9 mars 2010, complétée par le décret du 10 janvier 2011, rendant obligatoire, à compter du 8 mars 2015, l’installation d’un dispositif autonome de détecteur de fumée normalisé dans chaque habitation, neuve ou ancienne.
A cette date, tout occupant, qu’il soit propriétaire ou locataire, devra avoir installé cet équipement et veiller à son entretien. Dans le cas de locations saisonnières, dans les foyers, les logements de fonction et les locations meublées, cette obligation incombe au propriétaire non occupant. Rien n’empêche de se doter de cet appareil avant la date limite, en particulier dans notre archipel où les incendies sont fréquents et dramatiques.

INTERDIT DANS LES PARTIES COMMUNES
L’arrêté du 5 février 2013 précise les exigences techniques auxquelles doivent répondre les appareils.
Filaire ou sans fi l, le détecteur doit être conforme à la norme NF EN 14604. Installé de préférence dans la circulation ou le dégagement desservant les chambres, l’appareil doit être fi x é solidement en partie supérieure, à proximité du point le plus haut et à distance des autres parois ainsi que des sources de vapeur.
Concrètement, l’appareil doit détecter les fumées dès le début de l’incendie et émettre un signal sonore suffi sant, de nature à réveiller une personne endormie.
En revanche, le texte interdit l’installation d’un détecteur de fumée dans les parties communes afi n d’éviter qu’au déclenchement de l’alarme, les résidents se ruent à l’extérieur et entrent dans les fumées toxiques.

Autre mesure dans les immeubles collectifs  : une sensibilisation au risque incendie avec un affi chage des plans des sous-sols et rez-de-chaussée ainsi que les consignes de sécurité pour prévenir le risque incendie.

A SAVOIR
Une mesure incitative accompagne ce dispositif. La société qui assure le logement peut prévoir une minoration de la cotisation de la garantie incendie lorsque le logement est équipé d’un détecteur de fumée conforme. Une attestation d’installation de l’appareil doit alors être notifiée à l’assureur.

n° 97 du 24/04/2014