Accueil du site > Articles > Réglementation > Electricité :votre installation est-elle sécurisée ?

Electricité :votre installation est-elle sécurisée ?



Une mise en conformité est indispensable sur les installations anciennes

Les défauts d’une installation électrique dans l’habitation peuvent engendrer des risques sérieux d’incendie ou d’électrocution grave, voire mortelle. Les logements anciens de quinze ans et plus devraient faire l’objet d’un état des lieux et d’une rénovation. L’installation doit être conforme aux normes NF C 15-100 datant de 2003, réactualisées en 2005 et remises à jour régulièrement, en raison de l’augmentation du nombre d’appareils, notamment du matériel multimédia.

Des points fondamentaux
Vous pouvez faire évaluer l’état de votre installation en quelques points vitaux.
Le disjoncteur, appareil général de commande et de protection, doit être accessible pour pouvoir mettre l’ensemble du système hors tension, en cas de nécessité.
Intégré au général, un disjoncteur différentiel de 30 milliampères est obligatoire afin d’éviter les fuites électriques, de celles que l’on peut ressentir en touchant un appareil électroménager. La mise à la terre est indispensable. Tous les circuits doivent en être équipés. Elle permet d’orienter vers la terre les fuites de courants des appareils mal isolés ou défectueux. La mise à la terre est matérialisée sur les prises par une troisième fiche pour la terre.

Pas un fil qui traîne
Vous devez vérifier que les fils électriques sont sous baguette ou encastrés. Les fils sous gainage textile doivent être obligatoirement remplacés. En outre, les fils doivent être dimensionnés en fonction de la nature des appareils. Dans la cuisine, par exemple, chaque appareil doit être installé sur un circuit séparé.
Les prises murales trop anciennes doivent être changées et leur nombre par pièce doit être suffisant pour éviter les multiprises et les rallonges qui peuvent s’avérer dangereuses.
Autre élément : les coupe-circuits reliés aux appareils sont indispensables pour les protéger des surchauffes ou en cas de court circuit.

Protection absolue dans les salles d’eau
Une attention particulière doit être portée à l’installation de la salle de bains. La protection doit y être maximale. L’installation est soumise à de règles très strictes qui distinguent quatre volumes de sécurité dans lesquels ne sont autorisés que certains appareils.

n°65 du 31/08/2011