Accueil du site > Articles > Réglementation > Les nouvelles normes de construction

Les nouvelles normes de construction

Que vont changer les Eurocodes ?



Les Eurocodes modifient les règles de calcul et de dimensionnement des ouvrages.

Les Eurocodes vont remplacer, en France, les actuelles normes PS92 et PSMI 89 révisées 92 qui régissent le Code de la construction. Les décrets de ce vaste chantier sont attendus pour une mise en application, vraisemblablement à compter de 2010.

Neuf normes spécifiques
Les Eurocodes sont des normes communes aux pays de l’UE. Elles visent la conception, le dimensionnement, la justification des structures de bâtiment, de génie civil, de construction…
Les Etats membres vont utiliser les normes dans leur réglementation. Mais un espace de liberté a été autorisé afin de pouvoir introduire certains paramètres de leur choix. Le champ des Eurocodes est également décliné sous la forme norme NF, DTU…
Les Eurocodes sont au nombre de neuf et chacun vise un aspect spécifique de la conception ou un type particulier de la construction.
Eurocode 1 : base de calcul et actions sur les structures ; Eurocode 2 : calcul de structures en béton ; Eurocode 3 : calcul des structures en acier ; Eurocode 4 : calcul des structures mixtes acier-béton ; Eurocode 5 : calcul des structures en bois ; Eurocode 6 : calcul des ouvrages en maçonnerie ; Eurocode 7 : calcul géotechnique ; Eurocode 8 : conception et dimensionnement des structures pour leur résistance aux séismes ; Eurocode 9 : calcul des structures en alliage aluminium.

L’Eurocode 8 dans la construction parasismique
L’Eurocode 8 concerne la réglementation parasismique. Son but est toujours de garantir la survie des habitants en renforçant la résistance des bâtiments pouvant être soumis aux sollicitations sismiques, y compris les maisons individuelles.
A cette fin, ces nouvelles règles ont déjà mobilisé les architectes et les bureaux d’ingénierie au travers de diverses formations. Il s’agit de s’approprier de nouveaux référentiels de calculs et de vérification des structures. Si les plans des structures sont appelés à évoluer, cette norme ne va pas bouleverser les produits en béton. L’épaisseur minimale des blocs devra être d’une épaisseur de 20 cm, comme sous les règles PS92, de 15 cm (pleins ou assimilés) pour les murs de refends intérieurs. Le diamètre des armatures doit augmenter. La continuité des chaînages verticaux et horizontaux reste préconisée.

A SAVOIR
Le zonage sismique national de 1985 a été remplacé par un nouveau zonage établissant des secteurs de faible à forte sismicité. 20 000 communes contre 5000 auparavant sont concernées par ce redécoupage, les Antilles, zone de sismicité la plus élevée de France, étant signalées dans le risque « fort ».

n°40 du 30/07/09