Accueil du site > Articles > Réglementation > MAISON EN BOIS OU EN DUR ?

MAISON EN BOIS OU EN DUR ?



Avec quels matériaux sera faite votre maison ? Bois, béton , mixte des deux ? Le choix est affaire de goût et de budget.

Chaque matériau a ses avantages pourvu qu’il soit mis en oeuvre dans les règles de l’art.
Si le bois retrouve ses lettres de noblesse dans la construction, les parpaings béton constituent 70% de la construction des maisons individuelles. Une tendance est apparue qui consiste également à revêtir une structure béton de bardage bois ou d’associer une partie bois et une partie béton dans une construction, liées par un joint parasismique car le travail mécanique de ces matériaux est différent.

LES ATOUTS DU BOIS
Les constructeurs qui défendent le bois mettent en avant sa facilité d’exécution d’autant que la préfabrication des éléments de l’ossature permet un assemblage rapide et propre sur le chantier.
Modulable et évolutif, sain et écologique, chaleureux et esthétique, isolant et hydrofuge, léger et résistant, le bois s’adapte à tous les terrains et à tous les styles d’architecture. Il échappe enfin aux fissures.
La majorité des constructions en bois sont réalisées en résineux traités à coeur classe IV issu de forêts certifiées.
Point faible : des attaques d’insectes sont toujours possibles d’où l’importance de réaliser une dalle suffisamment épaisse pour bien isoler le bois du sol, et de l’entretenir régulièrement.

LES AVANTAGES DU BÉTON
Prédominante dans la construction traditionnelle, la structure en parpaings a également ses partisans. Ce type de construction offre une haute résistance à la compression et d’excellentes propriétés mécaniques.
Le béton répond aux attentes environnementales. Matériau sain et durable, il résiste à des conditions d’humidité et de chaleur sévères. Inerte, il ne dégage pas d’odeur et n’augmente pas la pollution de l’air ambiant.
Présent à toutes les étapes de la construction, des fondations aux aménagements, le béton a su prendre le train des évolutions. Malléable, il se prête à des formes complexes permettant des réalisations originales.
En revanche, sa réalisation est plus longue qu’une maison bois car il faut respecter des temps de séchage et elle génère moins de contraintes sur un terrain plat. Enfin, l’entretien des maisons en dur est simplifié.

BUDGETS VARIABLES
D’une construction à l’autre, les écarts de prix dépendent, certes, des matériaux, mais aussi des prestations fournies et des techniques utilisées. Une maison en bois à ossature traditionnelle coûte, par exemple, 40% plus cher qu’une ossature bois semi industrialisée.
A surface équivalente, la maison en dur reste, pour l’heure, la construction la plus abordable avec la maison à ossature bois préfabriquée.

LNI N° 82 FEVRIER 2013