Parasismique

Les piliers d’une maison solide



La construction parasismique est un domaine complexe qui prend en compte une somme de facteurs à gérer simultanément.

Construire parasismique ne se borne pas à une simple application des règles en vigueur. Une bonne construction parasismique est celle qui sauve des vies en cas de catastrophe naturelle. Elle résulte d’une chaîne de précautions fondée sur cinq piliers fondamentaux : le choix du site et les fondations, la conception architecturale, le respect des règles parasismiques, une exécution de qualité et une maintenance régulière.

Les règles générales

1) vérifier en mairie ou à la DDE le Plan des préventions des risques appliqué dans la commune où sera édifiée la construction. Certaines zones (en bleu) nécessitent des techniques de construction élaborées. Faire une étude de sols pour définir le type de fondations à réaliser.
2) Privilégier la simplicité des formes et des structures.
3) Respecter des règles de calcul parasismiques du système porteur, opéré par l’ingénieur.
4) La qualité des matériaux et leur mise en œuvre a une incidence sur le comportement de la structure. Utiliser des matériaux NF (bois et béton), privilégier de murs en béton armé banché, des parpaings de 20 pour les murs porteurs, des ferraillages de qualité.
5) Un bâtiment non entretenu perd toutes ses propriétés parasismiques.

Sismicité et auto construction

L’application des normes pour les maisons individuelles est une composante essentielle de la prévention. Ces normes sont réunies dans les règles PS 92 et PS-MI 69/82 rendues obligatoires par l’arrêté du 29 mai 1997. Le risque sismique de niveau III aux Antilles est sans équivalence par rapport à celui du territoire national. Mais les normes ne sont pas simples à mettre en œuvre dans un environnement fragilisé par la pratique de l’auto construction des maisons individuelles. Ces particularités ont été prises en compte par les pouvoirs publics dans un document pédagogique rédigé en 2001 par l’association française du génie parasismique : le guide CP-MI Antilles.

Guide CP-MI : un outil de référence

Ce guide s’adresse à tous les acteurs impliqués dans la construction aux Antilles. Il a pour ambition de contribuer à la construction d’un bâti sûr et de qualité. Il couvre les différents aspects de la construction parasismique, depuis le choix du site et la prise en compte de la nature du sol jusqu’à l’indispensable bonne qualité de l’exécution. Les annexes regroupent des informations sur le contexte sismique des Antilles, des renseignements utiles ainsi que des tableaux d’aides au choix des aciers et des matériaux. Ce guide est disponible gratuitement auprès du ministère de l’Aménagement du territoire, des DDE et des DIREN de Guadeloupe et Martinique. Il peut être également commandé en librairie (ISBN 94-931598-2-4).