Accueil du site > Articles > Rénovation - Traitements > ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : CE QU’IL FAUT SAVOIR

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : CE QU’IL FAUT SAVOIR



Votre installation d’assainissement non collectif (ANC) est-elle conforme aux normes environnementales ? Notre quizz en cinq questions


L’ANC (assainissement non collectif) représente plus de 60% des installations en Guadeloupe. Réglementé, le traitement des eaux usées de ces installations revêt une importance capitale pour notre environnement.

Dois-je traiter mes eaux usées ?
OUI - L’eau rejetée par les habitations, issue de produis ménagers, d’aliments transformés et autres, est chargée de centaines de particules dissoutes qui la pollue. Il est plus que nécessaire de traiter les eaux usées domestiques efficacement, selon la réglementation actuelle.

Les puisards sont-ils autorisés ?
NON - Le traitement de l’eau usée est la deuxième phase du dispositif de traitement. Le principe est de permettre aux micro-organismes, naturellement présents dans l’eau usée, de pouvoir se fixer sur un support solide qui se dégrade peu dans le temps. L’objectif est que les micro-organismes se trouvent dans des conditions optimales pour manger un maximum de pollution diluée dans l’eau. Les puisards tels qu’ils sont trouvés actuellement ne permettent pas d’atteindre ces conditions et ne font pas partie des dispositifs de traitement autorisés.

Ai-je le droit de mettre une micro-station d’épuration ?
OUI - C’est un type de dispositif de traitement admis. Cependant, elle doit faire partie des filières agréées règlementaires pour être utilisées. Plusieurs autres types de filières sont agréées : fosse avec épandage souterrain sur un sol en place ou un sol reconstitué, fosse avec filtre à massif à zéolithe, massif filtrant ou massif planté.

Dois-je faire vidanger ma fosse ?
OUI - La fosse (septique ou toutes eaux) est un équipement où s’accumulent des déchets par décantation. Malgré une transformation naturelle de ces déjections, une fosse ne peut contenir qu’un volume limité de déchets. De plus, pour garantir sa fonction, il est important que le volume de déchets ne dépasse pas la moitié de la contenance de la fosse pour éviter tout débordement d’eaux usées ou de colmater le traitement. La vidange est recommandée tous les quatre ans.

Les systèmes d’ANC sont-ils contrôlés ?
OUI - Le contrôle d’un système d’ANC est réalisé par le service public d’assainissement non collectif (SPANC) de la commune. Lors de la construction, le service vérifie sa conception et le projet doit figurer dans le dossier du permis de construire. Lors d’une vente, le SPANC effectue un diagnostic à remettre à l’acquéreur.

n° 126 - Mai 2017


logo Domîciles