Accueil du site > Articles > Rénovation - Traitements > INVESTIR OU LOUER DU MATÉRIEL DE JARDIN ?

INVESTIR OU LOUER DU MATÉRIEL DE JARDIN ?



Pour un usage exceptionnel ou pour une question de rangement, la question d’investir se pose. Sinon, y a qu’à louer !


Vous souhaiteriez volontiers disposer de votre propre matériel : motoculteur, tronçonneuse, tondeuse débroussailleuse mais il ne reste qu’à peine 3 m2 de rangement dans le garage ou dans la cabane de jardin. Et puis, investir dans une motobineuse qui ne sert qu’une fois par an est peut-être cher payé. Alors pourquoi ne pas louer du matériel qui revient cher s’il ne sert que rarement, sans avoir les contraintes de son entretien ? La location a beaucoup d’avantages, en particulier pour les gros matériels de jardinage.

Le motoculteur
Un particulier qui s’installe dans sa nouvelle maison peut avoir besoin de retourner la terre, casser les mottes pour préparer le terrain qui accueillera la pelouse et/ou le potager. Dans le cas d’une utilisation occasionnelle, la location est avantageuse. En effet, ce matériel coûte cher à l’achat – 2000 à 5000 euros selon les modèles - et le « jardinier » occasionnel s’y retrouve, avec un coût au moins dix fois inférieur, le temps d’un week-end.

La motobineuse
A priori, elle est faite pour des petits travaux sur du terrain déjà entretenu. Pour une utilisation ponctuelle, la location est encore intéressante mais si vous souhaitez entretenir un petit potager, il peut être agréable d’avoir sous la main une motobineuse.

La tronçonneuse
L’achat de ce type de machine n’est à envisager que si l’on en fait une utilisation régulière, c’est-à-dire plusieurs journées par an, sur un terrain planté d’arbres réclamant des élagages constants. Le prix de cet outil est élevé et demande un entretien rigoureux et sérieux.

La débroussailleuse
Moins fragile que les moteurs de tronçonneuse, donc d’un coût plus faible en entretien. Le coût de la location est moins intéressant par rapport au prix du neuf que l’on trouve dans le commerce. Toutefois, en l’absence du jardinier de service, trouver ce type de matériel en location est une aubaine !

Le taille-haie
Tout pousse vite : les arbres, les haies.
QUE FAIRE ? Tout dépend de la superficie à tailler. Si vous êtes pointilleux et exigeant, mieux vaut investir dans un taille-haie électrique, moins cher. Sinon, optez pour la location d’un matériel thermique, pour quelques coupes rases plusieurs fois par an.

La tondeuse débroussailleuse
Si la tondeuse est l’outil phare de la motoculture, dont l’achat se justifie par des passages bimensuels au minimum, la location d’une tondeuse débroussailleuse offre de nombreux avantages, par exemple sur un terrain en friche, sur une résidence de vacances, quand les circonstances font que l’herbe est trop haute pour la tondeuse. Sinon, de la tondeuse électrique pour petites parcelles à la tondeuse thermique pour 1000 m2 à 1500 m2 de surface, il est intéressant d’avoir son propre matériel.

n° 125 - 04/2017


logo Domîciles